Informations utiles


LIEU DES PROGRAMMES DE BÉNÉVOLAT

MAROC

Depuis pluiseurs années, le Maroc est devenu l'un des pays les plus visités par les touristes, en raison, notamment, de la diversité inhabituelle des impressions et des expériences offertes aux visiteurs, chose que très peu de pays peuvent offrir avec une abondance si généreuse .

Ses villes anciennes, avec leurs magnifiques bâtiments et monuments artistiques et leurs rues grouillantes d'une vie trépidante et multicolore, offrent au visiteur une vue magnifique sur le monde d'Afrique du Nord.

Le caractère singulier des différentes régions naturelles du Maroc est évident sur un vaste territoire qui s'étend des magnifiques côtes et des plages jusqu'au bord de l'Atlantique et de la Méditerranée; climat tempéré et agréable; oasis en apparence semblable à l'oasis africain situé aux abords de l'Afrique subsaharienne , à travers ses forêts de cèdres du Moyen Atlas et les sommets enneigés des montagnes du Haut Atlas. En raison de cette variété aussi bien climatique que géographique, chacune de ces régions devient une destination touristique adaptée à toutes les saisons.

Vous voulez voir quelques-unes des traditions et des coutumes les plus importantes du pays que vous allez visiter? . Cliquez ici pour voir.

Les projets de l'Association Bonheur Sans Frontières, sont actuellement, en cours dans la province d'Ifrane, plus précisément à Azrou et dans les villes autour (Side Addi - Tigrigra - Timhdit - Ben Semim, etc.).

AZROU

En tifinagh : ⴰⵥⵕⵓ, en arabe: أزرو est une ville à 89 km au sud de Fès dans la région de Meknès-Tafilalet. La ville a une population de 200 000 habitants, selon les statistiques de 2010. Azrou, surtout, est reconnu pour avoir l'école berbère de la région ( actuellement, Lycée Tarik Ibn Ziad), qui a été construite par les autorités coloniales françaises afin de former des agents marocains pour participer à l'administration coloniale. Le Moyen Atlas est un territoire avec un charme insolite et riche d'une biodiversité aussi bien au niveau de la faune que de la flore, ce qui en fait une zone à vocation touristique.

D'origine berbère, peuplé par les Zenayas, des bergers nomades qui se déplacaient entre les sommets des vallées de l'Atlas en été vers les vallées de Meknès en hiver.

L'élevage est la première ressource économique. Suite à l'indépendance, l'école, s'est appelée Lycée de Tarik Ibn Ziad.

Azrou se distingue par son environnement naturel, ses montagnes d'origine volcanique, de nombreux sommets sont des volcans éteints. La faune abonde et parmi les mammifères on trouve les singes, les sangliers, les lièvres et les genettes, parmi les oiseaux : les perdrix , le hibou petit-duc, le circaète Jean-le-Blanc (aigle), le bec-croisé des sapins, la mésange bleue, les roitelets, etc..

Certaines constructions de la ville coloniale sont toujours là, en général, mal conservées, tels que l'église et le cimetière. Ces dernières années,, la ville a connu une croissance spectaculaire en construisant de nouveaux quartiers.

Aujourd'hui, la ville est devenue une destination touristique, comme le prouve le grand nombre de touristes qui visitent la ville, qui a désormais quatre ou cinq hôtels.

Azrou, est une ville nichée dans un magnifique environnement naturel montagneux qui, malgré les températures élevées en été, est un endroit idéal pour le bon développement des programmes de l'Association. La ville possède de nombreux magasins, banques, marchés, pharmacies, cafés, restaurants, taxis, centres médicaux, qui facilitent le séjour des bénévoles en cas de besoin. La ville est sûre et beaucoup de personnes circulent tout au long de la journée.

Azrou est une ville ancienne et héroïque, mais elle n'a pas le statut de province comme la ville voisine, Ifrane. Cette ville est connue pour son cèdre, son fruit, ses cerisiers et pommiers ainsi que les macaques de Barbarie et ses forêts de cèdre, y compris le cèdre géant "Gouraud".

DESCRIPTION DES SITES À VISITER À AZROU:

La place entourée de boutiques d'artisanat et un café à côté duquel une petite médina faite de maisons avec des portes et des fenêtres de couleur verte, où il y a un souk de tapis, des objets en bois et des épices ainsi que les restes d'une Kasba du XVIIème siècle.

En face de la place, se trouve la Mosquée Hassan II, qui se caractérise par son toit en cèdre, et face à celle-ci se trouve le fameux rocher, qui donne son nom à la ville, ; cet endroit est fréquenté par les jeunes de la région et offre une vue panoramique incroyable.

Azrou présente une importante industrie artisanale de bois de cèdre et des tapis, si vous êtes intéressés de visiter le centre artisanal.

L'été, le festival Itguel Azrou est organisé (cèdre en Amazigh °, afin de reprendre le patrimoine culturel local et de promouvoir le patrimoine naturel de la région).

Pour manger, nous vous conseillons de vous rapprocher de la place principale et de ses environs, où des petits restaurants foisonnent.

Les cafés Belle Vue et Bilal sont les cafés les plus populaires d'Azrou.

Tigrigra

Tigrigra est située au cœur du Moyen Atlas, ce village se trouve dans une vaste forêt et proche du plus grand centre urbain de la province d'Ifrane, la ville d'Azrou. De Tigrigra, il faut une heure pour arriver dans les villes impériales, Fès et Meknès; l'aéroport le plus proche est celui de Fès-Saïss.

Les frontières de Tigrigra sont ::

- Au Nord: Ville de Dire (Province d'El Hajeb)

- Au Sud: Ville de Timahdite (Province d'Ifrane)

- A l'Est: Ville de Ben Smim (Province d'Ifrane)

- A l'Ouest: Ville de Sidi El Mekhfi (Province d'Ifrane)

Le territoire communal de Tigrigra est principalement habité par deux groupes socio-culturels qui sont les Amazighs et les Arabes de TAFILALET, qui se sont installés à Tigrigra.

Selon les résultats du recensement de la population en 2014, la population était de 11031 habitants.

La région de Tigrigra appartenait à la ville d'Irklaouen dans la dernière division administrative de 1992. Elle couvre une superficie de 442 kilomètres carrés et a 4 comme principales tribus :

  • Ait Yahya ou Alla
  • Ait Ameur Ou Ali
  • Ait Hmou Bouhou
  • Ait Alla.

Un total de 2375 foyers sont regroupés et forment 10 agglomérations urbaines qui sont:

1- Ait Yahya ou Alla

2- Ait Ameur Ou Ali

3- Ait Ben Attou

4- Ait Badou

5- Taghbalout

6- Hachada

7- Ait Tizi

8- Ait Omar

9- Ain Aghbal

10- Ait Haddou ou Kassou

Le climat de Tigrigra est tempéré - méditerranéen, où il y a deux niveaux qui correspondent à des bioclimats aussi bien géomorphologique Jbel Town (montagne Town: la partie supérieure), l'hiver est froid et humide et dans le sud Azaghar (la partie inférieure) le climat est nettement semi-aride.

La température annuelle moyenne est de 22 °C et atteint 38 °C en maximales pendant la saison estivale (juillet et août) et en hiver, la température descend à -4 °C , et la neige atteint entre 0.2 et 1 m en fonction de l'altitude. Les températures estivales élevées se maintiennent souvent en raison des vagues de chaleur qui arrivent par un vent est (Chergui).

La densité de population de Tigrigra est stable en raison de la faible croissance démographique et la migration vers les villes des jeunes en raison de l'offre d'emploi plus attrayante, en particulier, ils se rendent dans la ville de Tanger.

Fonction économique

Les principales sources de revenus de cette région sont l'agriculture, l'élevage et les forêts dont sont extraits:

Le bois: en moyenne 429 m3 / Ha.

Le bois de chauffage: en moyenne 28 m3 / Ha.

Le lichen: pour la fabrication de produits cosmétiques et d'autres produits de beauté.

Loisirs et divertissement

La diversité de la végétation, la faune et le paysage sont des raisons attrayantes pour tous les amateurs de chasse et de randonnée.

TIMHDIT

Timhdit est une ville qui se trouve à 33 km d'Azrou et à environ 240 km de Rabat, et se situe à proximité de la région de Tafilalet. Il s'agit du deuxième plus grand gisement de pétrole au Maroc.

L'Association vise à développer un projet social au profit des villageois du village d'Ait Aissa, qui appartient à la ville de Timhdit. Ce village, petit et pauvre, est habité par la population berbère, et se trouve à 12 km du Timhdit. La principale source de revenus pour la population locale est l'élevage.
Ait Aissa

EXCURSIONS

Les excursions organisées par l'Association sont des activités optionnelles, en général, ces activités ont lieu les week-end ou sur le temps libre de l'après-midi. L'objectif est de permettre au bénévole de profiter un maximum de son expérience en découvrant de nouveaux sites du pays.

Excursion locale

  • Ifrane
  • Ifrane
  • Singes d'Azrou
  • Singes d'Azrou
  • Statue du Lion de l'Atlas
  • Cèdre Gouraud
  • Ifrane
  • Forêt de cèdres

Lors de cette visite, nous visitons l'une des attractions de la région Azrou, la forêt de cèdres, et son grand cèdre ancien, le « cèdre Gouraud », Il est considéré comme le plus grand dans la région, un peu plus en avant sur le chemin de terre, on trouve les macaques sauvages, On dit que c'est la même espèce qui a colonisé Gibraltar. Quand nous nous trouvons avec les singes, il est en général conseillé d'agir avec prudence et être patient car il s'agit d'animaux sauvages et leurs réactions ne sont pas toujours prévisibles, il faut toujours respecter la hiérarchie de la horde afin d'éviter beaucoup de problèmes.

En sortant de la forêt, nous allons vers Ifrane, qui se trouve à 17 km d'Azrou, c'est une petite ville qui rappelle les Alpes, au sommet des montagnes du Moyen Atlas, créée en 1930 , son style européen en fait une ville agréable en toutes saisons, idéal pour les amateurs d'air frais et de tranquillité. Dans cette ville, nous visitons le Parc national d'Ifrane, considéré comme le joyau du Moyen Atlas. Nous y passerons l'après-midi et vers 21:00 nous retournons à notre hébergement.

Excursion au désert

  • Grand Oasis de Palmier dattier en Afrique
  • Désert de Merzouga
  • Bivouac dans le désert
  • Piscine de l'hôtel dans le désert
  • Porte d'entrée de la ville de Rissani
  • Groupe de musique du village de Khamlia

Pour arriver au désert, nous traversons plusieurs sites et plusieurs villes sur notre chemin, et la première est Midelt, qui une ville célèbre pour ses pommes et ses richesses minérales, là, nous faisons une pause de 30 minutes. La prochaine étape est la ville d'Errachidia, qui est à 266 km d'Azrou, au pied de l'Atlas, Autrefois, son nom était Kasr Esouk, et elle servait de base à la légion étrangère française pendant le protectorat, elle fut construite au début du XXème siècle dans un style militaire avec des rues droites et bien urbanisées. Son aéroport est petit, et est spécialisé dans les vols intérieurs (Molay Ali Charif), et elle se place ainsi comme la base de départ du tourisme vers le désert, vers les dunes de Merzouga, Arfoud, Rissani, la route des mille Kasbahs . Dans cette ville, nous faisons un arrêt de 45 minutes.

En partant d'Errachidia nous arrivons à la grande vallée du Ziz, à 30 km d'Errachidia, son nom vient de l'Oasis, qui a également renommé la province d'Errachidia, C'est la plus grande palmeraie au monde, avec environ 800.000 palmiers dattiers.

Sur notre chemin, nous passons par Arfoud, où se trouve un important marché de fossile, Dans ce coin, il y a beaucoup de dents et arêtes de poissons, d'os de crocodiles, sauropodes et autres dinosaures, et il est commun de trouver des minéraux comme la rose du désert. Chaque année, en octobre, le festival des dattes est organisé, avec de nombreux événements pleins de couleurs et porté par la tradition berbère.

La prochaine étape de notre traversée est Rissani, à 17 km d'Arfoud, Ici se trouve le berceau de l'actuelle dynastie Alaouite, la tombe de son fondateur Moulay Ali Cherif est vénérée.

À l'entrée de la ville, on trouve les ruines faites d'adobe de l'ancienne Sijilmassa, fondée au VIIe siècle, qui faisait partie du commerce transsaharien en direction du Mali, du Niger et du Ghana, reconstruite par Mouley Ismail, puis détruite par les Ait Atta.

Nous mangeons dans cette ville l'un des plats les plus typiques du Maroc, la « Madfouna », qui est une sorte de pizza berbère composée de viande, d'oignons et d'épices, il existe également la version végétarienne avec des carottes.

À 45 km de Rissani, 50 km d'Arfoud, 130 km d'Errachidia et à 450 km d'Azrou, le long de la route bétonnée N-13 se trouve cet impressionnant ensemble de dunes : « le désert de Merzouga ». Le désert est l'un des sites touristiques les plus importants du Maroc, pour le tourisme saharien et d'aventure avec un grand choix d'hôtels, d'auberges et des riads de qualité.

En arrivant au désert, nous descendons à l'Hôtel d'Ali El Cojo, nous passons l'après-midi à la piscine de l'hôtel et vers 19:00 notre caravane de dromadaires s'élance vers les dunes du désert, nous dormons dans une Khaïma de nomades, un "bivouac traditionnel", Mais avant de dormir, nous passerons la nuit dans le sable à déguster un dîner typique sur fond de musique berbère.

Le lendemain, nous nous réveillerons à l'aube, avec une vue spectaculaire sur le lever du soleil, nous retournerons à l'hôtel pour le petit déjeuner et à 10:00 cap sur Khamlia, un village d'anciens esclaves placés dans l'ombre des dunes de l'Erg Chebbi. Ce village se distingue par l'hospitalité de ses habitants et sa musique de Gnaoua. À cet arrêt, nous prenons le thé et nous découvrons leur musique.

De là, nous rebroussons chemin pour refaire toute la route de l'aller jusqu'à arrivée au point de départ. Et bien sûr, nous faisons des pauses en chemin.

CULTURE

La culture marocaine est un mélange de la culture africaine, européenne et musulmane.

  • La culture marocaine est une culture ancestrale, mais influencée dans une certaine mesure par les tendances actuelles. La femme n'a pas beaucoup de libertés dans la culture musulmane, mais peu à peu, sous l'influence de l'Occident, tout change.
  • C'est une culture totalement différente à toutes celles que l'on peut trouver en Europe. Dans tous les cas, les gens ne sont pas très fermés.
  • Si vous êtes invités à manger chez quelqu'un, avant de rentrer dans une maison marocaine vous devez retirer vos chaussures. Apporter un cadeau est aussi une coutume typique au Maroc.
  • En ville, les gens apportent souvent un assortiment de petits gâteaux ou un genre de gâteau comme cadeau, tandis qu'à la campagne, ils apportent souvent un poulet vivant comme cadeau.
  • Être invité à manger dans une maison marocaine est la meilleure des façons pour connaître la cuisine marocaine.
  • Au Maroc, les gens mangent souvent avec leurs mains, c'est normal ici. Si vous mangez avec vos mains, vous devez le faire avec la droite, car la main gauche est utilisée aux toilettes.
  • Malheureusement, la plupart des visiteurs n'a pas le droit d'entrer dans les mosquées, un lieu sacré pour les musulmans où seuls les musulmans peuvent y entrer. Dans d'autres pays, entrer dans une mosquée n'est pas un problème, ici oui.
  • Outre les mosquées, la plupart des sites peuvent être visités par les touristes, et l'entrée peut être gratuite.

POPULATION

  • Les habitants du Maroc sont originaires d'Europe et d'Asie, d'où la couleur plus claire de leur peau.
  • Visiter le Maroc et rencontrer sa population peut être très positif, surtout, si l'objectif est de visiter plus et de connaître davantage leur culture.
  • Les Marocains sont un mélange d'Arabes et de Berbères, la plupart d'entre eux sont musulmans, et l'islam est la religion majoritaire au Maroc, mais il existe également des petites minorités chrétiennes et juives.
  • La langue officielle est l'arabe, le français est la langue des affaires et du commerce. L'anglais fait aussi partie des langues largement parlées ici et l'espagnol est une langue largement parlée dans le nord du pays.
  • Là où nous travaillons, les bénéficiaires et leurs familles, sont en contact direct avec les bénévoles, et ils sont très touchés, ils respectent et sont très reconnaissants pour les activités mises en place.

MÉTÉO

  • Le Maroc a un climat subtropical modéré. Ce climat est influencé par la confluence de l'océan Atlantique et la mer Méditerranée.
  • Dans les terres, les températures sont extrêmes, il fait très froid en hiver et très chaud en été.
  • Dans les régions montagneuses, comme l'Atlas, les températures peuvent passer sous la barre de 0°C, c'est pourquoi les montagnes sont enneigées une bonne partie de l'année.
  • Le nord du Maroc est très humide et pluvieux en hiver, tandis qu'au Sahara, au sud, le temps est sec et froid.

VÊTEMENTS

  • Le Maroc n'a pas de loi réglementant la manière de s'habiller, vous pouvez vous habiller comme vous le souhaitez au Maroc, même si en général il est mal vu de porter des habits courts. Pour les hommes, porter peu de vêtements n'est pas très classe, tandis que chez les femmes, porter peu de vêtements montre un manque de décence.
  • Dans les zones rurales, les Marocains sont généralement moins tolérants vis-à-vis des vêtements modernes ou considérés "courts".
  • Au Maroc, les vêtements portés ont tendance à refléter le statut social.

DOCUMENTS DE VOYAGE POUR LE MAROC

  • Tout d'abord, n'oubliez pas votre passeport, et de vérifier sa validité. Les personnes en provenance de certains pays n'ont besoin que du passeport, mais d'autres auront besoin d'un visa. Renseignez-vous auprès du Consulat marocain le plus proche avant de partir. Normalement, en tant que touriste, vous pouvez visiter le pays pendant trois mois maximum.

VACCINATION POUR SE RENDRE AU MAROC

  • Actuellement, le ministère marocain de la Santé , ., n'exige aucun vaccin aux ressortissants français voyageant au Maroc. Toutefois, Il est préférable d'être à jour dans vos vaccinations habituelles.. D'autres vaccins peuvent être recommandés. Pour connaître ces recommandations, nous vous proposons le lien suivant : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/maroc/#sante: http://www.msssi.gob.es/sanitarios/consejos/datosViajero/iniciar.do
  • Si vous avez des questions concernant la vaccination, adressez-vous à votre médecin traitant ou au Centre de vaccinations internationales le plus proche, car dans le cas où vous auriez besoin de vous faire vacciner, vous devez le faire suffisamment de temps à l'avance.

ASSURANCE VOYAGE POUR LE MAROC

  • Il est préférable d'avoir une bonne assurance voyage qui couvre les dépenses en soins médicaux dont vous pourriez avoir besoin. Notez, que vous visitez un nouveau pays, que même si vous êtes en sécurité, la manipulation de leur nourriture, et les habitudes alimentaires sont différentes. Buvez de l'eau en bouteille, ne mangez pas d'aliments crus, sont des exemples de recommandations.
  • Toutefois, même si vous appliquez les précautions nécessaires, vous pouvez tomber malade, si vous avez besoin de consulter un médecin, c'est mieux d'avoir une bonne assurance Voyage qui couvre les soins médicaux dont vous pourriez avoir besoin.
  • Lors du choix d'une assurance Voyage, vous devez bien connaître vos garanties, les conditions du contrat, et comparer les prix entre les différentes compagnies d'assurance.
  • De Félicité sans limites, et sans exister tout Type de relations entre
    les deux parties, IITA recomendamos Assurances (https://www.iatiassurances.com/),
    très d'occasion par voyageurs en tout le monde.

PRENDRE DES PHOTOS

  • Si vous voulez prendre en photo des personnes au Maroc, il est préférable de demander la permission à l'avance. Si vous ne le faites pas, prendre cette photo peut être considéré comme un outrage, surtout, ne l'oubliez pas, dans les zones rurales. Parfois, Ils peuvent vous demander de l'argent, si vous prenez en photo un arbre ou autre chose qui se trouve près de vous.
  • En revanche, si vous connaissez la personne, ou que vous êtes devenus amis, ce n'est pas un problème. Ils peuvent même vous amener à des endroits spectaculaires, et peuvent vous demander de les prendre en photo. Ceci est normal et on ne vous demandera pas d'argent dans ce cas.

Thèmes À ÉVITER AU MAROC

  • Faites attention, les Marocains aiment parler, et donner leur avis, vous pouvez être pris dans une discussion aussi bien de football, que de couscous, ou de la nouvelle situation internationale au sujet de l'islam. Conseils: ne parler pas du Moyen-Orient, de la situation au Sahara ou de l'islam.

L'EAU

  • Conseil important, dans les premiers jours du projet, ne buvez pas d'eau du robinet. Buvez de l'eau en bouteille (5L ne valent que 10 DH soit 1 euro). La déshydratation et l'inconfort sont de possibles effets ressentis après avoir bu de l'eau du robinet.
  • L'eau en bouteille pour l'association des repas est inclus dans les frais de participation.
  • Bien qu'il existe de nombreuses sources à Azrou où la population locale recueille l'eau, nous recommandons aux bénévoles de boire de l'eau en bouteille.